Marche pour la Paix

Retrouvez mon blog sur l'extraordinaire aventure de la Marche pour la Paix et la Non-Violence, en suivant ce lien! 

Constellations familiales

Portez-vous le fardeau de conflits, comportements ou destins tragiques non réglés des générations précédentes? En savoir plus...

 

Mon coin des dessins

dessinminiAprès des années au placard, j'ai ressorti mes crayons. En savoir plus...

 

Hildebrand: fini la triche!

coincidenceLa complaisance et l'indulgence que semble témoigner l'ensemble de la classe politique et bancaire suisse à l'égard du Président de la Banque nationale suisse me stupéfie. Cette imbrication des élites ne cache-t-elle pas quelque chose? Ont-elles la conscience si peu tranquille qu'elles n'osent blâmer l'un des leurs? La malhonnêteté d'hier est bel et bien devenue la norme acceptable aujourd'hui et tout le monde trouve cela "normal"! Tout le monde? Non, quelques êtres courageux osent encore exprimer leur colère comme Fulvio Pelli, Président d'un parti dont l'appartenance importe peu ici, qui a osé partagé son indignation sur les ondes de la RSR. "Madame Hildebrand a mis la Suisse et le monde politique de notre pays en grande difficulté. Il est inacceptable de spéculer sur les devises lorsque l'on appartient à l'entourage d'une personnalité politique aussi exposée." Tout comme il est inacceptable de se retrancher derrière son épouse pour se désengager de ses responsabilités ou minimiser la gravité de la faute. Quelque soit les regrets presque émouvants des coupables. Or, il y une merveilleuse nouvelle dans tout cela...

C'est qu'en ce début d'année 2012, "la triche" ne passe plus. Peu importe la couleur du parti qui a sorti l'affaire, peu importe la récupération politique de ce scandale dont personne n'est dupe. Ce qui compte ici, c'est que de tels agissements ne passent plus le seuil minimum de l'éthique, en Suisse tout du moins. Peut-être internationale aussi. DSK, Hildebrand, Madoff, nous ne comptons plus les nantis que le passé rattrape ou dont l'indécence économique ou morale se retourne finalement contre eux. Et à une vitesse sidérante. Autrefois, ces individus étaient assez puissants pour bénéficier de protections infaillbiles qui, de nos jours, semblent s'effriter comme de la craie. Le pouvoir et l'argent ne suffisent plus. Tout comme dans le "dossier DSK", je me félicite que l'affaire Hildebrand ait été rendue publique. Il y a encore quelques années, ceci aurait été impensable, les médias se rendant souvent complices, à leur insu au mieux, de manipulation et de corruption. J'en sais quelque chose. Alors journaliste auprès du Matin, j'avais également soulevé un "sale affaire", une histoire de pot de vin à un haut niveau, impliquant un département genevois et des personnalités du monde arabe opérant en totale impunité dans des trafics sordides divers en Suisse. Cependant, devant l'énormité du dossier, mon rédacteur en chef à l'époque avait lâché ces mots avec vaillance: "Nous préférons que tu démentes publiquement tes révélations puis payer les personnes que tu dénonces dans nos pages afin qu'elles retirent leur plainte. Cela nous coûtera moins cher que d'aller au bout de cette enquête." Je me suis sentie lâchement trahie par ma hiérarchie. Plusieurs avocats de la place genevoise m'avaient alors confié: "ton histoire est un secret de Polichinelle et tu as probablement raison. Mais ma pauvre fille, te voilà bien trop insignifiante pour qu'une seule personne accepte de te soutenir sous la pression de tels enjeux." Mon jeune et fringuant avocat à l'époque, qui ambitionne aujourd'hui une place au Conseil fédéral, avait brillamment réussi à me faire plier, à me livrer en patûre aux ricanements de tous et à l'abandon de mon investigation, à la demande de son client, mon courageux employeur. J'étais encore jeune et naïve, j'ai dit "pardon", j'ai brûlé mes preuves et mes notes par dégoût et puis j'ai beaucoup pleuré. Mon besoin d'intégrité et d'éthique fut recalé au fond de la classe, affublé d'un bonnet d'âne pour tout trophée. Mes informations étaient semble-t-il si "mensongères et infondées" qu'une nuit, j'ai retrouvé ma voiture neuve tellement défoncée que la police, stupéfaite, a du l'envoyer à la "casse". " Nous n'avons jamais vu un véhicule détruit de cette manière, à l'arrêt" m'avait alors confié un policier. Mes informations étaient si "incensées" que le Directeur d'un grand hôtel international m'avait murmuré:" Interrompez votre enquête, il y en a qui sont morts pour moins que cela." Je suis sûre qu'aujourd'hui, si je devais revivre ce scénario douloureux, toutes les têtes incriminées par mon article seraient tombées en trois jours.

C'est la raison pour laquelle je ressens de l'empathie pour l'employé "sacrifié" de la banque privée à Bâle, accusé d’infraction à la loi sur les banques et qui a été licencié avec effet immédiat. Même si je ne connais pas ses intentions profondes, il se pourrait que son seul pêché ai été celui d'avoir été choqué par les transactions de la famille Hildebrand et d'avoir, dans un élan idéaliste, souhaité remettre de la justice. Comme moi, il y a 15 ans, écoeurée par la corruption dans de hautes sphères et dans ma propre ville.

J'ai parcouru le monde et travaillé comme humanitaire dans les pays les plus misérables. Je suis soulagée de voir qu'aujourd'hui, les puissants n'échappent plus à l'impunité et que le retour de la vérité et de la transparence est à l'oeuvre. De là à ce que les plus démunis soient indemnisés par tous les voleurs de la planète, de l'eau coulera encore sous les ponts. Mais grâce à Hildebrand et à la somptueuse boulette de son épouse, un petit pas vers plus de justice planétaire vient d'être franchi. Un signe encourageant pour tous les anonymes du monde, comme vous et moi, qui font encore de l'honnêteté le rocher sur lequel ils souhaitent bâtir leur vie.

Isabelle Bourgeois

La vitamine J

Pour se reconnecter à la Joie, à la foi en l'homme et en la Vie: Video la Vitamine J.

Parole, parole...

Le savoir que l'on ne complète pas chaque jour diminue. 

Le TJ d'Isabelle



Le petit téléjournal des nouvelles positives sur votre écran?
Lancement dès le 25 octobre!

Petits miracles



Traquer l'amour où il est, où il passe, le temps d'un battement d'aile de papillon... C'est l'album vidéo des petits miracles...

NOUVEAU!

PACTIONvignetteVoyager, rêver & aider

Portail de voyages éthiques haut de gamme, créés sur mesure pour joindre l'utile au rêve. Le bien à soi et aux autres.
C'est ici.

Rechercher...

Lettre d'infos

Inscrivez-vous à la lettre d'infos pour recevoir des nouvelles régulières.

Youtube+

aym Tous nos films sont sur notre page YouTube.

Découvrez mon webmaster...

Il crée des sites, informatise, conseille, écrit, coache et empêche de dormir...
En savoir plus...

 

Découvrez mon petit BnB!

Découvrez un coin d'amour pour vous ressourcer à Pinsec, Val d'Anniviers.
En savoir plus...